Beni : 4 ans après, les habitants se souviennent de 40 personnes tuées par les ADF à Rwangoma et Mbelu

es habitants se souviennent de 40 personnes tuées par les ADF

Du 13 août 2016 au 13 août 2020, cela fait exactement 4 ans depuis qu’une quarantaine de personnes ont été tuées par les rebelles présumés ADF à Mbelu et Rwangoma dans la ville de Beni au Nord-Kivu.

Pour faire mention de cette date, les habitants de Mbelu et Rwangoma en commune de Beu ont organisé un culte œcuménique ce jeudi 13 août.

Après un message d’espoir et de réconfort, le prêtre catholique a prié pour les survivants des massacres et a invité la population à continuer à implorer la grâce de Dieu pour la restauration de paix à Beni.

Dans son mot de circonstance, Ndege ya Mbali, président de l’Association des Survivants de Massacres a dénoncé la précarité de la vie que mène de dizaines des familles victimes de ces atrocités et a plaidé pour une assistance humanitaire en faveur de ces personnes qui vivent pour la plupart dans des familles d’accueil.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW. CD