Vente des maisons de l’Etat à Bukavu : le ministre de l’Habitat dans les viseurs du député Alfred Maisha

Publicité sponsorisée

Bukavu

La vente des maisons de l’État dans la ville de Bukavu est devenue récurrent depuis plusieurs années, une pratique qui, selon l’opinion locale, s’est aggravée depuis l’avènement de Théo Ngwabidje à la tête de la province il ya deux jours pour jour, dénonçait le bureau de coordination de la société das sa récente communication.

C’est malheureusement cette pratique qui conduit plusieurs institutions publiques à œuvrer dans des appartements des privés étant donné que plus de la moitié des maisons de l’Etat ont été vendues.

Les auteurs de ces actes sont souvent des autorités et personnalités hauts placés, l’on site même certains officiers militaires.
La dernière forfaiture en date est la vente de la résidence du maire de la ville de Bukavu et celle du directeur provincial de la DGM.

Ces actes révoltants n’ont pas laissé indifférent le député national Me Alfred Maisha, élu de la circonscription électoral de la ville de Bukavu au compte de l’UNC.

Ce dernier indique dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi 6 mai 2021 à Kinshasa, sa détermination à interpeller le ministre national en charge de l’habitat pour fournir des explications quant à ce.

“Je dénonce et condamne les ventes devenues récurrentes, cavalières et systématiques des maisons de l’Etat à Bukavu par des autorités du pays dont le dernier cas scandaleux est celle des résidences officielles du Maire de Bukavu et du Directeur provincial de la direction générale des migrations (DGM) pour lesquelles il s’engage à demander des explications au Ministre de l’habitat», lit-on dans ce communiqué dont une copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée