Sud-Kivu : Inauguration ce mercredi d’une centrale de distribution régionale des médicaments essentiels à Karhale par le gouverneur de province

Publicité sponsorisée

Théo Ngwabidje Kasi Inauguration ce mercredi d’une centrale de distribution régionale des médicaments essentiels à Karhale

La province du Sud-Kivu est doté ce mercredi 12 mai 2021 d’une centrale d’achat et de distribution des médicaments essentiels.

La cérémonie d’inauguration de cet immeuble imposant a été présidée par le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi en présence de plusieurs personnalités provinciales, nationales et des partenaires du secteur de la santé et surtout de la directrice de la coopération Suisse en RDC.

Cet édifice d’achat et distribution des médicaments est installé grâce aux moyens techniques et financiers de la coopération.

Les infrastructures de cette centrale établie au quartier Nyakaliba près de l’institut supérieur des techniques médicales (ISTM/Bukavu) ont été réalisées dans le cadre du programme d’Appui au système de santé du Sud-Kivu (PASS) et financés par la Suisse grâce à une contribution GIZ à travers GAVI pour un investissement d’environ 3 millions de dollars américains.

« Ces infrastructures remises à la province du Sud-Kivu ont été construites suite aux besoins exprimés par cette dernière et ont pour but d’approvisionnement des médicaments de qualité aux coûts financièrement et géographiquement accessibles par toutes et tous », a souligné la directrice de la coopération Suisse – RDC.

A en croire la directrice de la coopération Suisse en RDC, le lancement des activités de cette centrale de distribution Régionale des médicaments essentiels au Sud-Kivu marque « une nouvelle ère dans l’histoire de la province » et est le fruit d’une parfaite coopération entre la Suisse et la RDC.

Le chef de la division provinciale de la santé a précisé que cette centrale sera désormais le seul endroit pour l’approvisionnement en médicaments des 34 zones de santé que compte la province.

Le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi a, dans son mot fait mention de l’importance de cette unité pour le secteur de la santé en province et son impact pour les millions des Sud-Kivutiens et a appelé le comité de gestion de cet outil à le gérer en bon père de famille.

 

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée