RDC-Marche de lamuka: Faux et archi faux ,aucun militant de Lamuka n’a été tué à Goma (Min.Basile Olongo).

Publicité sponsorisée

En transit à Goma pour Kinshasa, le vice premier ministre et national de l’intérieur, Basile Olongo dément la mort d’un militant de la coalition Lamuka lors de la manifestation à Goma le dimanche 30 juin 2019,à travers un twitter officiel,la police avait annoncé la mort d’un manifestant.
 
 
marche lamuka basile olongo goma
 
Dans une interview avec la presse à Goma ,le ministre national de l’intérieur a démenti l’information qui annonçait le décès de monsieur Paluku Kamana, l’un des manifestants de la marche du dimanche que la police avait sérieusement dispersé à coût de gaz lacrymogènes et à des balles réelles aux quartiers Majengo et Ndosho en ville de Goma à l’est de la RDC.
 
 
« il y a des politiciens en mal de positionnement ont cherché à faire une récupération politique comme quoi dans cette ville on aurait tué un militant de Lamuka ,faux et archi faux,je viens d’échanger avec le commandant provincial de la police et toutes l’équipes des sécurités et nous voyons ce n’est pas vrai » a précisé, Basile Olongo, vice Premier ministre et ministre de l’Intérieur.
 
 
Le numéro un de l’intérieur précise également qu’il y a eu des hommes en cagoules qui ont tenté d’attaquer Goma
 
 
« Goma connu un baptême de feu le 30 juin ,jour de l’indépendance ,le jour où les congolais étaient entrain de méditer pour le 59 anniversaire de notre indépendance ,il y a eu quelques congolais qui ont tenté d’attaquer le sous commissariat de la police pour ravir des armes » ajout-il
 
Pour rappel , l’opposition congolaise avait appelé à une marche pacifique le dimanche 30 juin dernier, laquelle Kinshasa avait vite interdite ,pour le 59eme anniversaire de la commémoration de l’indépendance de la RDC..
 
A Goma, par exemple,la manifestation avait été réprimée, des barricades étaient observées sur les routes. La police à travers son twitter officiel avait annoncé la mort d’un manifestant, lequel se trouve actuellement admis en soins d’urgence de l’hôpital CBCA à Ndosho a précisé la police dans un communiqué rendu public ce lundi 1 juillet 2019.
 
 
Justin KABUMBA.
WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée