RDC: Les pays de la sous-région se mobilisent pour mettre fin aux groupes armés encore actifs




fardc groupes armés
L'INTERVIEW.CD/Photo Justin KABUMBA

C’est peut-être vers la fin de l’activisme des groupes armés en république démocratique du Congo, ce vendredi 13 septembre 2019, il s’est ouvert à Goma au Nord-Kivu d’une réunion de haut niveau des chefs d’État-major des quatre pays de la sous-région pour réfléchir comment mettre fin aux forces négatives locales et étrangères encore actives en RDC.

Ces pays appellent à ces groupes armés à déposer les armes, avant que le pire ne leur arrive le porte-parole des FARDC précise que bientôt ces groupes armés seront frappés s’ils ne déposent pas les armes calmement.


“Nous sommes réunis pour réfléchir ensemble sur la sécurité collective dans la sous-région. Les FARDC lancent un message pressant à tous les groupes armés de se rendre et qu‘ils attendent la voix de la raison, qu’ils se rendent aux FARDC, et s’ils ne font pas, ils seront contraints par les forces régulières”, a déclaré le porte-parole des FARDC, le général Richard Kasonga.

Signalons que cette réunion des quatre pays, notamment, la RDC, le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi va durer deux jours, on signale aussi la présence de le Monusco dans cette réunion.

Justin KABUMBA.