RDC: le premier ministre Ilunga Ilunkamba accusé d’être au service du FCC




le premier ministre Ilunkamba et Vpm Gabriel Kakonde

Le regroupement des activistes pro démocratie « RAP » accuse le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba d’être au service du front commun pour le congo en lieu et place de servir la République démocratique du Congo.

C’est par une déclaration faite ce samedi 7 décembre 2019 que ce regroupement reste sidéré part le fait que le premier ministre Ilunkamba demande des explication au vice-premier ministre en charge de l’intérieur et sécurité concernant la décision réhabilitant le gouverneur et le Vice-gouverneur adjoint du Kongo central.

Le RAP s’interroge pourquoi le premier ministre n’a pas toujours demandé des explications au ministre du portefeuilles qui n’a pas exécuté l’ordonnance du Chef de l’État Félix Tshisekedi nommant des mandataires à la Gécamine et la SNCC, depuis plus de six mois.

Pour ce faire, le RAP fustige le comportement « partisan » de deux poids deux mesures qui sévit dans le chef du premier ministre en lui exigeant de privilégier l’intérêt du pays contre vents et marées.

DM