RDC : le CNSA dit non au dédoublement de l’AFDC-A et tranche en faveur de Bahati




CNSA Joseph Olengankoy.jpg

Le phénomène dédoublement des partis continue à faire rage au sein de la classe politique congolaise.

Cette fois-ci, le feuilleton dédoublement de l’AFDC-A est loin de se terminer, car le Conseil national de suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), a déclaré ce lundi 12 août 2019, qu’il ne reconnaît pas deux AFDC-A, à part celui qui est dirigé par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo

« Seul Modeste Bahati Lukwebo, président national et autorité morale du regroupement Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), est reconnu et a le droit de présenter les candidats ministres et vice-ministres auprès du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba au cas où sa plate-forme politique est reconnue comme partenaire par la coalition au pouvoir -Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (CACH) », déclare le CNSA.

Nous signalons également que Bahati Lukwebo, à lui également déposer la liste des ministrables auprès du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Roberto Tshahe