Actualité et Infos Politique de la RDC | CD Congo

RDC : la société civile du Nord-Kivu invite Tshisekedi à honorer toutes les promesses faites lors de son dernier passage en province

La coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu a au cours d’un café de presse tenu ce mercredi 07 avril au centre de presse avec les journalistes de la section UNPC/Nord-Kivu invité le président de la République, Félix Tshisekedi à honorer toutes les promesses faites lors de son dernier passage au Nord-Kivu.

A en croire John Banyene, ça fait 20 ans que la province du Nord-Kivu est dans une insécurité permanente.

“La population du Nord-Kivu fait face à plusieurs batailles notamment l’insécurité grandissante, la famine, la pauvreté et le sous-développement. Nous recommandons au président de la République d’ordonner au gouvernement de la République d’organiser les mutations régulières des militaires, policiers et cadres de l’administration oeuvrant en province de l’ouest du pays”, a dit john Banyene, président de la société civile force vives du Nord-Kivu.

Et de poursuivre : ” Nous recommandons au chef de l’État d’organiser la réévaluation de toutes les opérations militaires déjà menées au Nord-Kivu, coopérer étroitement avec les grandes puissances militaires au niveau mondial afin d’obtenir des appuis militaires susceptibles de mater une fois pour toute, les groupes armés qui troublent la paix et la sécurité au Nord-Kivu, opérationnaliser urgemment le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire (DDRC) au Nord-Kivu”.

Il appelle cependant la population du Nord-Kivu à continuer à réclamer le droit à la paix et à la sécurité tout en respectant les lois de la république et les méthodes de la résistance civile non violente ou la non-violence active.

“Nos organisations membres et composantes doivent savoir que nous ne devons pas user de la violence pour demander notre droit car nous serons entrain de violer les droits des autres. Nous devons accompagner et soutenir nos forces armées FARDC en les donnant des informations sûres sur les ennemis potentiels mais aussi de l’appui matériels et financiers nécessaires, mobiliser les jeunes bien éduqués à s’inscrire pour la formation militaire et policière car notre sécurité en dépend”, a-t-il indiqué.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Exit mobile version