RDC: la PNC a signé un plan d’action soutenu par la Monusco visant la lutte contre les violences sexuelles

Séance de formation à l'intention du personnel féminin de la PNC sur les questions de violence sexuelle fondée sur le genre (SGBV) au siège de la PNC à Kalemie. Photo MONUSCO / Marcelline COMLAN

Le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde a signé le 5 novembre dernier, le plan d’action de la police nationale congolaise (PNC) de lutte contre les violences sexuelles en République démocratique du Congo.

Cette signature est intervenue après plusieurs mois des négociations entre les autorités de la RD Congo et celles de la mission de l’organisation des nations unies (ONU).

Ce plan d’action constitue une avancée significative dans la lutte contre les violences sexuelles liées au conflit, pour la réaffirmation de l’engagement du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour la représentante spéciale de l’ONU en RDC ,Leila Zerrougui cette signature encourage les partenaires du pays dans le soutien de la professionnalisation des forces de sécurité.

Signalons que l’objectif de ce plan est de mettre fin aux violences sexuelles commises par les agents de la PNC, et contribuer à la prévention des violences sexuelles et à leur réponse en RDC, notamment dans le cadre de lutte contre l’impunité et de la protection des victimes et des témoins.

CKS