RDC – EPST : chaque lundi et mardi décrétés journées « école morte » par le SYECO et le SYNECAT

Publicité sponsorisée

la marche de colère des enseignants du Sud-Kivu

Le syndicat des enseignants du Congo (SYECO) et le syndicat des enseignants catholiques (SYNECAT) ont décrété chaque lundi et mardi, journées « école morte ».

Dans un mot d’ordre de ces regroupements des éducateurs, dont la copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD ce jeudi 15 octobre, les professionnels de la craie sont également appelés à un sit-in aux mêmes jours dans l’enceinte du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) à partir de 9heures.

Ces deux syndicats disent réclamer la paie de « vrais » enseignants N.U, du 2ème et 3ème palier des enseignants payés. Mais aussi, ils demandent l’annulation des arrêtés et commissions d’affectation signés par le ministre de l’EPST pourtant « non conformes aux normes établies des effectifs autorisés ».

Il sied de rappeler que l’année scolaire 2020-2021 a été lancée le lundi 12 octobre dernier sur toute l’étendue du territoire national malgré les menaces des enseignants de ne pas reprendre le chemin de l’école.

 

C Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée