RDC-dossier Kamerhe : prochaine audience prévue dans deux semaines

La Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, siégeant en chambre foraine à la prison centrale de Makala avait ouvert ce vendredi 18 septembre, le procès en appel de Vital Kamerhe et consorts.

Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’Etat étant absent car son “état de santé” ne lui permet pas, a été représenté par ses avocats.

En outre, la prochaine audience a été fixée dans deux semaines pour toutes les parties et les avocats de Vital Kamerhe ont à nouveau introduit une demande de liberté provisoire.

“Procès remis à deux semaines pour toutes les parties. Séance levée. Début de la chambre du Conseil pour la liberté provisoire”, a dit Michel Moto, assistant particulier de Vital Kamerhe.

Il sied de rappeler que le verdict avait été rendu le 20 juin dernier et ils avaient été condamnés pour détournement des deniers publics dans les fonds alloués dans la construction des maisons préfabriquées.

J.NK/L’INTERVIEW.CD