RDC – destitution des Gouverneurs : Kabund dénonce la manipulation des institutions provinciales et nationales aux intérêts privés




Jean Marc Kabund UDPS

Le président ad intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund-A-Kabund a, dans un message publié sur son compte Twitter ce mercredi 4 décembre 2019, dénoncé l’instrumentalisation des institutions nationales et provinciales pour des intérêts personnels.

« La crise des institutions vécue dans nos provinces est le résultat de la robotisation des Institutions nationales et provinciales pour des fins privées. N’est-ce pas là une stratégie malicieuse de déstabilisation et de blocage de tout élan de développement attendu par notre peuple? », a-t-il écrit.

Pour rappel, quelques Gouverneurs des provinces ont été destitués par les Assemblées provinciales suite à plusieurs griefs.

La dernière déchéance est du Gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana, déçu mercredi 4 décembre, par les députés provinciaux en dehors de l’hémicycle.

Ces élus se sont opposés à la décision du VPM et ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde qui avait réhabilité Atou Matubuana au poste de gouverneur du Kongo Central, via un message officiel.

Lors de la plénière du mercredi 4 décembre, à la chambre basse du parlement, le VPM et ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde a été victime d’une agression par un groupe des députés du FCC.

Signalons que Matubuana et son Vice-gouverneur Luemba Justin ont été suspendus par l’ex ministre de l’intérieur Basile Olongo, ce, après un scandale sexuel entre son assistante Mimi et le Vice-gouverneur Luemba.

Roberto Tshahe