RDC/accord FCC-CACH: Pour Pascal Mukuna “le chef de l’Etat travaille comme s’il n’a pas les mains libres”




Pasteur Mukuna Pascal

L’évêque Pascal Mukuna, représentant légal de l’église Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK), a déclaré ce samedi 28 décembre au cours d’une journée dite “d’éveil de conscience”, que les leaders religieux doivent se lever pour interpeller les autorités de l’Etat, car selon lui, la coalition au pouvoir a mis en place un accord qui “bloque les choses”.

Pascal Mukuna appelle les leaders religieux à travailler avec le pouvoir en RDC.

“Nous sommes en train de conscientiser les leaders religieux puisqu’il y a quelque chose qui ne va pas, mais ils nous montrent autre chose tandis-qu’au fond rien ne marche “, a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : “les Pasteurs des églises connaissent la Constitution du pays, mais ils ignorent l’esprit et la lettre de l’accord entre l’ancien Président Joseph Kabila et l’actuel Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi “.

D’où, cet homme de Dieu se demande la destination de la République démocratique du Congo.

“Le pays va où ? S’il n’y a pas des courageux, rien ne va changer. C’est pendant la journée qu’on alerte sur la présence d’un sorcier. Il y a un blocage et le peuple ne comprend pas. Le chef de l’Etat travaille comme si il n’a pas les mains libres “, a indiqué Pascal Mukuna.

Notons que les deux plateformes politiques souhaitaient réaliser, pendant leur exercice, les réformes institutionnelles et politiques visant à mener une amélioration des conditions de vie de la population congolaise.

Phane Ntumba KBG