Prorogation de l’État de siège : « Nous espérons qu’avec ces 15 jours de plus, nous aurons des résultats palpables et réalistes » (Chrispin Mbindule)

Publicité sponsorisée

Chrispin Mbindule député national

Arrivé en ville de Goma vendredi 11 juin dernier, Chrispin Mbindule député national élu de la ville de Butembo, a au cours d’une interview accordée à la presse fait savoir que son voeu est de voir les résultats réels sur terrain, notamment la traque de tous les rebelles avec la prorogation de l’État de siège.

« Quand nous avions voté la loi sur l’État de siège, on savait que les 30 jours allaient constituer le temps pour faire un état de lieu de nouvelles autorités militaires. Nous espérons qu’avec ces 15 jours, nous aurons des résultats palpables et réalistes. Quand on a déclenché l’État de siège, il y avait un problème des moyens mais je vous assure que les moyens financiers sont déjà là », a déclaré Chrispin.

Et de souligner :  » Nous avions demandé au chef de l’État Félix Tshisekedi qui est le commandant suprême des FARDC de venir inspecter les opérations au niveau du Nord-Kivu. Et nous pensons que nous allons mettre fin à ces tueries et atrocités dans notre province ».

Il a ce pendant confirmé l’arrivée du chef de l’état Félix Tshisekedi à Goma incessamment dans une mission officielle sur des questions sécuritaires et sur la récente éruption du volcan Nyiragongo.

Rappelons qu’après l’expiration des 30 jours suite à l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord Kivu et en Ituri, le parlement avait voté une prorogation des 15 jours pour permettre aux nouvelles autorités militaires d’atteindre les objectifs assignés dans les ordonnances portant leurs nominations.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée