Procès 100 jours : « Il y a eu détournement intellectuel », Marcelin Bilomba

Publicité sponsorisée

Marcelin Bilomba

Intervenant comme témoin dans le procès Vital Kamerhe et consorts dans le détournement des derniers publics dans le programme de 100 jours du président de la République, Marcelin Bilomba conseiller principal du chef de l’État en matière économiques révèle qu’il y a eu détournement intellectuel dans le programme de 100 jours.

« Il y a eu détournement intellectuel dans le programme de 100 jours. On utilise abusivement le nom du chef de l’État , et ça, je ne suis pas d’accord », a-t-il déclaré devant le juge.

Répondant au tribunal, Marcelin Bilomba a avoir été écarté du comité de suivi du programme de 100 jours au premier jour de l’existence de ce comité.

JM/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée