Paralysie d’activités à Beni : un groupe de pression manifeste pour soutenir la suspension du maire Nyonyi Bwanakawa

Publicité sponsorisée

Paralysie d'activités à Beni

Les activités socio-économiques tournent au ralenti depuis la matinée de ce vendredi 12 juin 2020 au centre ville de Beni au Nord-Kivu.

À la base, les militants d’un groupe de pression dit « Véranda Mutsanga » sont descendus dans la rue pour « soutenir la suspension » du maire de Beni qui n’est plus en fonction depuis environ deux semaines.

Ce mouvement citoyen affirme exiger aussi le départ du commandant de la police ville de Beni, le commissaire supérieur principal Kabeya Makosa François qu’il accuse « d’incompétence  » dans la sécurisation des civils.

« Nous voulons par cette action, soutenir la mesure de suspension du maire nyonyi Bwanakawa Masumbuko et nous voulons à ce qu’il soit poursuivi par la justice pour ses récentes déclarations à la radio. Nous exigeons aussi le départ du commandant de la police ville de Beni qui a montré ses limites dans la sécurisation des civils » , a déclaré à L’INTERVIEW. CD l’un des manifestants.

Depuis ce vendredi matin, plusieurs artères de la ville sont barricadées, mais la police est déjà déployée pour rétablir l’ordre dans la ville.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée