Nord-Kivu – Reddition des groupes armés : la MONUSCO réitère son soutien au gouvernement

David Greesly et Carly kasivita

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu et le représentant spécial du secrétaire général adjoint des nations unies en RDC David Greesly ont conjointement présidé une réunion par vidéo-conférence ce mercredi 19 mai à Goma.

Au cours de ces échanges, la problématique des groupes armés au Nord-Kivu notamment leur désarmement et réintégration était au rendez-vous.

Le gouverneur Kasivita Carly a fait savoir que son gouvernement donnera le mieux de lui-même pour faire aboutir ce processus de reddition des groupes rebelles afin lutter pour la promotion des droits de l’homme.

“La reddition des groupes armés suppose qu’il y ait ramassage d’armes, suppose qu’il faut trouver solution aux éléments des groupes armés car il y en a ceux qui, par leur capacité physique et intellectuelle, souhaiteraient peut-être suivre un processus qui les emmènerait à servir la nation”, a-t-il signifié.

Et d’ajouter : “En ce qui nous concerne, nous sommes en train de nous concentrer sur comment réduire la circulation des armes incontrôlée dans la province en sensibilisant ces groupes armés, en les permettant de se réinsérer dans la vie civile mais aussi en considérant que le droit de l’homme sont respectés”.

Pour sa part, David Greesly a promis que la MONUSCO va continuer à accompagner le gouvernement dans toutes les étapes de reddition de ces groupes armés et cela dans le cadre tant matériel que financier.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD