Nord-Kivu : plus de 9.000 personnes vivent avec le VIH/SIDA de Kanyabayonga à Eringeti (PNLS)

Publicité sponsorisée

“Mettre fin aux inégalités et s’engager sur la bonne voie pour mettre fin au SIDA d’ici 2030”, voilà le thème national retenu pour célébrer la journée mondiale de lutte contre le SIDA, édition 2021 en RDC.

Ce thème interpelle la conscience de tout un chacun à s’impliquer par tous les moyens dans la prévention de nouveaux cas positifs du VIH/SIDA.

Dans la partie nord de la province du Nord-Kivu à l’est du pays, environ 9.007 personnes vivent avec le VIH/SIDA, soit de Kanyabayonga à Eringeti.

Le coordonnateur du programme national de lutte contre le SIDA l’a fait savoir au cours d’une conférence tenue ce mercredi 1er décembre, en ville de Beni.

Docteur Nicaise Mathe révèle que la zone de santé de Beni en elle seule, compte au moins 2.000 personnes vivant avec le VIH. Il indique que la prévalence s’élève à 0.52% en ville de Beni.

Docteur Nicaise Mathe regrette que plusieurs personnes hésitent encore à faire le dépistage volontaire afin de connaître leur état sérologique ce qui pourrait empiéter la vision du chef de l’État à mettre fin au VIH au pays.

Il a rappelé les principaux moyens pour combattre le VIH/SIDA notamment l’abstinence, la fidélité et l’utilisation du préservatif.

Le maire de Beni, commissaire supérieur principal Muteba Kashale Narcisse présent dans la conférence, a également encouragé la population à s’impliquer dans la lutte contre cette pandémie.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée