Actualité et Infos Politique de la RDC | CD Congo

Nord-Kivu : “Les filles et les enfants sont à protéger par l’état” (Miriam Bahaya)

l'ONG Focus droit pour tous

A l’occasion du lancement ce vendredi 26 février à Goma du projet de prise en charge psychosociale et assistance directe aux femmes et jeunes vulnérables de la traite des personnes au Nord-Kivu, Miriam Bahaya chargée des programmes au sein de l’ONG Focus droit pour tous a estimé que les enfants et les femmes sont à protéger et tout le monde doit leur apporter une contribution, surtout dans cette région post conflit.

Pour elle, cela fait plus de deux décennies que la partie Est de la RDC vit dans une situation d’instabilité sur le plan sécuritaire dont les femmes et les enfants font partie de la catégorie des vulnérables et méritent une protection spéciale de tout le monde.

“C’est pour nous l’occasion d’interpeller toute la communauté sur le degré de vulnérabilité des femmes et des enfants surtout dans la partie Est du pays où l’insécurité n’a pas encore dit son dernier mot avec les massacres qui se font du jour au lendemain cela en grande partie à Beni où notre projet va se réaliser. Cette situation fait à ce que les femmes deviennent veuves, les enfants changent de statut et deviennent orphelins phénomène qui doit attirer la curiosité des uns et des autres sur la protection de cette couche de la population”, a dit Miriam Bahaya.

Cette dernière appelle cependant le gouvernement central à instaurer une paix durable sur toute l’étendue du territoire national dans le souci de réduire le degré de vulnérabilité de cette catégorie de la population.

” C’est plus qu’une urgence que le gouvernement comme tout parent de faire de son mieux pour que la paix revienne partout au pays car sans elle, il n’y aura pas développement”, a t-elle conclue.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Exit mobile version