Nord-Kivu : le Président de l’Assemblée provinciale condamne le discours “de haine, de tribaliste et de xénophobe” de l’Évêque de l’Ituri

Publicité sponsorisée

Robert Seninga Habishunti

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu Robert Seninga Habishunti a condamné le discours qu’il considère “de haine, de tribaliste et de xénophobe”, tenu par l’Évêque de l’Ituri.

Lors de l’ouverture de la session ordinaire de l’Assemblée provinciale de septembre ce mercredi 30 septembre, cet élu a dénoncé le fait que ce prélat catholique s’est attaqué aux peuples « Banyabwisha » dans la province de l’Ituri.

Monseigneur Uringi, Evêque du diocèse de Bunia chef-lieu de l’Ituri avait déclaré que les « Banyabwisha » envahissent cette province aux fins d’insécuriser cette région et ainsi faciliter le processus de balkanisation.

Les massacres des civils sont devenus de plus en plus récurrents dans l’Ituri. Sont pointés du doigt les miliciens de coopérative de développement du Congo (CODECO) d’une part, et les rebelles de forces démocratiques et alliées (ADF) de l’autre, comme auteurs de ces atrocités.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée