Nord-Kivu : le mouvement rebelle M23 de retour, alerte la société civile

Publicité sponsorisée

rebelle M23 rdc nord kivu
Des rebelles du M23 dans le village de Karuba, dans l'est de la République démocratique du Congo. PHOTO Archive : AFP / PHIL MOORE

Les territoires de Nyiragongo et Rutshuru sont à nouveau visités par le mouvement du 23 Mars (M23). C’est depuis le début de la semaine en cours que la présence menaçante est signalée dans ces entités de la province du Nord-Kivu. C’est ce que rapporte la société civile forces vives de la province du Nord-Kivu, dans un communiqué dont une copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD ce mercredi 22 juillet.

Pour ce mardi 21 Juillet, d’intenses affrontements ont opposé ce mouvement rebelle aux FARDC à Bikenge, village situé en localité de Bugina, groupement de Kisigari, chefferie de Bwisha en territoire de Rutshuru. Selon les sources de la société civile qui confirment cette information, le bilan de ces affrontements serait lourd de deux côtés.

Par ailleurs, depuis ce lundi 2 juillet, un mouvement suspect s’observe à partir de Kabara situé vers le secteur Mikeno en territoire de Nyiragongo à côté de la 7ème piste de Njerima du Rwanda. La Société Civile appelle ainsi l’armée à redoubler ses effectifs pour parer à toute éventualité.

Pour le président de la société civile forces vives, John Banyene Balingene, la population doit maintenir sa vigilance et continuer à dénoncer tout cas suspect auprès des autorités civiles et militaires.

CEDRICK SADIKI MBALA/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée