Nord-Kivu : le gouvernement provincial regrette les massacres de plus de 40 civils après l’évasion à Kangbayi Beni

Publicité sponsorisée

ADF

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu regrette la continuité des massacres des civils, six ans après le début des tueries par les ADF en ville et territoire de Beni.

Il déplore notamment plus 40 personnes lâchement tuées par ces assaillants depuis que la prison de Kangbayi à Beni a connu une évasion massive de ses détenus.

Dans un communiqué officiel rendu public après une réunion extraordinaire de sécurité qu’a tenue Gouverneur Nzanzu Kasivita Carly, l’exécutif provincial promet rester aux côtés du gouvernement central pour la restauration effective de la sécurité dans cette partie.

En rappel, au moins 21 civils ont été tués le matin de ce samedi 31 octobre à Lisasa dans le secteur de Ruwenzori, territoire de Beni par les rebelles ougandais de l’ADF après que ces mêmes djihadistes ont massacré 19 autres civils la nuit du mercredi au jeudi dernier à Baeti Kivu, toujours dans le même territoire.

Ces événements arrivent que plus de 1000 détenus se sont évadés de la prison centrale de Kangbayi à Beni.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée