Actualité et Infos Politique de la RDC | CD Congo

Nord-Kivu : la mort de l’ambassadeur italien en RDC doit interpeller le pouvoir en place (Muhindo Nzangi)

Muhindo Nzangi

Arrivé en ville de Goma ce jeudi 25 février, le député national Muhindo Nzangi Butondo élu de Butembo et la ville de Goma a fait savoir dans une interview accordée à la presse ,que la mort de l’ambassadeur italien dans le territoire de Nyiragongo près de la ville de Goma doit interpeller le pouvoir en place pour donner la paix dans cette partie de la RDC.

A en croire Muhindo Nzangi Butondo, plusieurs personnes perdent leurs vies chaque jour dans la province du Nord-Kivu mais c’est une déception de voir que les autorités congolaises s’intéressent plus à la mort de l’ambassadeur italien que de donner l’importance au chauffeur congolais qui a perdu l’âme dans l’embuscade.

“C’est pour nous une déception de voir que du jour au lendemain beaucoup de congolais perdent leurs vies mais silence radio. Mais quand l’ambassadeur italien a rendu l’âme du sommet tout au pied le monde a crié. Nous déplorons cette tuerie et nous exigeons que les enquêtes soient faites et tout ce qui a été amorcé comme enquête pour cet assassinat et pour toutes les autres victimes de cette insécurité grandissante dans la province du Nord-Kivu de cela plus de décennies. Que le procès commence car, on ne veut pas que ça s’arrête ici mais pour toutes les personnes qui ont perdues leurs”, a dit le député National Muhindo Nzangi Butondo.

Ce parlementaire appelle les autorités de se pencher plus à toutes les personnes qui sont mortes dans les coins et recoins de la province du Nord-Kivu et pas uniquement à l’ambassadeur.

“Nous voulons que le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son gouvernement bien que se chargent des affaires courantes se saisissent de cette situation pour mettre les bonnes personnes à la place qu’il faut pour qu’on ne puisse pas avoir au sein des provinces, des personnes qui vous disent qu’elles ne savaient pas que l’ambassadeur est arrivé dans leurs juridictions. Ça veut dire qu’il y a un problème au niveau des services de sécurité”, a-t-il indiqué.

 

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Exit mobile version