Nord-Kivu : la Mairie de Goma interdit toute activité de réveillon ce 31 décembre

Publicité sponsorisée

église de réveil, Goma kinshasa

À travers une déclaration rendue publique ce mardi 28 décembre 2021 dont une copie nous est parvenue, François Makosa Kabeya commissaire supérieur principal et actuel maire de la ville de Goma interdit aux responsables des différentes confessions religieuses de tenir des activités de veillée de prières de quelque nature que ce soit la nuit du vendredi 31 décembre 2021.

Cette interdiction vient après un briefing de presse le 26 décembre dernier par gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima Kongba durcissant les mesures sécuritaires dans les grandes villes de la province du Nord-Kivu.

“Aucune activité de veillée de prières de quelque nature que ce soit n’est autorisée sur toute l’étendue de la ville de Goma dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, et ce, pour des raisons d’ordre sécuritaire “, lit-on dans ce communiqué.

Et d’ajouter : “Il faut dire que les festivités de fin d’année interviennent cette année dans un contexte sécuritaire très critique dans la majorité de la province du Nord-Kivu”

Signalons que ce contexte caractérisé par le cambriolage, le kidnapping, la criminalité accrue est observée dans les grandes villes de la province comme Goma, Butembo et Beni, une région prise en otage par les rebelles des ADF.

Pendant ce temps, le président de la coordination urbaine de la société civile de Goma, Marrio Nghavo, a demandé au gouverneur militaire du Nord-Kivu de décaler l’heure du début du couvre-feu de 20h00 à 21h00. Selon lui, des cas d’insécurité dont les pillages et cambriolages des unités de commerce, les kidnappings et autres ne cessent d’être enregistrés à Goma, même au courant de la journée.

Mérite B. JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée