Nord-Kivu/incendie de la mairie de Beni : tous les prévenus accusés ont été acquittés par la cour militaire

Siègeant en chambre foraine à Beni, la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu a rendu son arrêt samedi 17 octobre dernier dans le dossier qui opposait le ministère public à une dizaine de prévenus dans le dossier de l’incendie de la mairie de Beni et de l’enclos des contingents malawites à Boikene.

Seize policiers ont comparu devant la barre dans ce dossier puis ont été acquittés et renvoyés contre toute poursuite.

Ces policiers qui étaient commis à la garde des installations incendiées étaient poursuivis pour abandon de poste, pillage, violation des consignes et participation criminelle.

La cour qui avait jugé recevable la requête du ministre public a, cependant, acquitté tous les prévenus suite à l’insuffisance des preuves sur les faits mis en charge des prévenus.

Et les juges ont mis en cause le doute, affirmant aussi que les éléments constitutifs des infractions sont incomplets et des frais d’instance ont été également mis en charge du trésor public.

Sentiments de satisfaction exprimés par la défense des prévenus qui indique que la cour militaire a certainement dit le droit.

Rappelons que le bureau de l’hôtel de ville de Beni et les installations de la Monusco avaient été incendiés en novembre 2019 dans une manifestation populaire contre les tueries des civils dans la région.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW.CD