Nord-Kivu : “Exceptée les FARDC, aucune autre armée n’acceptera de mourir à la place de la population”, porte-parole militaire

ADF

Le porte-parole militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la région de Beni a demandé à la population de rester confiante malgré le désespoir que semble créer l’ennemi ADF.

Devant la presse jeudi 19 novembre, Anthony Mwalushayi a indiqué que les FARDC sont prêtes à mourir pour que les civils revivent la quiétude devenue l’oiseau rare dans plusieurs coins du territoire de Beni notamment.

“Nous demandons à la jeunesse de nous accompagner parce qu’il n’y a que les FARDC qui peuvent accepter de mourir pour cette population, aucune autre armée n’acceptera de mourir à votre place”, a dit le porte-parole des opérations Sokola 1.

Il sied de signaler que les FARDC procèdent actuellement à la sensibilisation des couches de la population notamment les jeunes pour qu’ils soutiennent le travail et apporte des remarques afin d’améliorer la traque des ADF.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD