Nord-Kivu/Beni : une vingtaine des rebelles Maï-Maï déposent les armes auprès des FARDC à Cantine-Aloya

Publicité sponsorisée

Les rebelles Maï-Maï estimés à plus ou moins 26, se sont rendus ce dimanche 29 décembre 2019, auprès des Forces Armées de la République Démocratique du Congo « FARDC » à Cantine-Aloya, dans le secteur de Beni, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Selon les sources locales, il s’agit des combattants du groupe d’un certain seigneur de guerre répondant au nom de Dragon qui ont été reçu par les forces loyalistes basées dans cette région pour la traque des groupes rebelles et la sécurisation des habitants et leurs biens.

Ils ont ainsi décidé de répondre à l’appel du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi qui a demandé à tous les groupes armés négatifs de regagner les voies légales pour que la RDC soit bâtie par ses propres pour un développement intégral.

En outre, les FARDC sont, selon les propos de l’armée, déterminées à en finir avec le phénomène des groupes armés négatifs tant locaux qu’étrangers, à savoir ici, principalement les Allied Democratic Forces « ADF ».

Christopher Mulakirwa

Publicité sponsorisée