Ngobila au VPM Kankonde : « Votre immixtion dans la gestion des infrastructures économiques de la Province s’apparente à un excès de pouvoir « 

Publicité sponsorisée

Gentiny Ngobila Mbaka

Après avoir lu la correspondance du VPM et ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde sur la surséance des travaux de réhabilitation du Grand Marché communément appelé «Zando», Gentiny Ngobila gouverneur de la ville de Kinshasa, a fait savoir au VPM que son immixtion dans la gestion des infrastructures économiques de la Province s’apparente à un excès de pouvoir.

« Il en est de même de toute instruction que vous donneriez sur les matières décentralisées des Provinces au-dessus desquelles aucun pouvoir de tutelle ne vous est reconnu dans les lois de notre République « , a dit Ngobila.

Et de préciser :
« Il sied aussi de vous rappeler rappeler que l’article 151 de la Constitution qui vous astreint, en tant que membre de l’Exécutif, à ne pas statuer sur les différends judiciaires, ni entraver le cours de la justice. Il siéra aux Responsables des Services de sécurité de ne pas exécuter des ordres manifestement illégaux, en respect de l’article 28 de la Constitution « .

Lire aussi

Kinshasa : Gentiny Ngobila s’oppose à la décision du VPM Kankonde sur la suspension des travaux du Grand marché

Par ailleurs, il a rappelé à Gilbert Kankonde que la décision de fermer le marché central est une décision relayée lors de la réunion du 20 mai dans le cadre des mesures sanitaires.

Notons que le ministre de l’intérieur avait demandé au gouverneur de la ville de Kinshasa de surseoir les travaux au marché central et ce dernier avait affirmé que le marché restera fermé jusqu’à nouvel ordre.

Pour rappel, le mardi dernier plusieurs personnes ont manifesté pour demander la réouverture dudit marché central.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée