Lutte contre la corruption au Nord-Kivu : OBLC sensibilise la population

Publicité sponsorisée

Lutte contre la corruption au Nord-Kivu : OBLC sensibilise

L’office pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption (OBLC) dans la province du Nord-Kivu a tenu ce mercredi 04 novembre 2020 à Goma, une matinée de sensibilisation aux gouvernants sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption pour la réussite totale dans le Nord-Kivu et ses environs.

D’après Rostand Kahongya, auditeur provincial en charge de la bonne gouvernance en province du Nord-Kivu, certains services dans lesquels la corruption existe à 50%, 70%, 80%, soit à 90%.

“Après un état de lieu mené en province, la corruption existe au Nord-Kivu, il y a des services dans lesquels la corruption existe à 50%, 70%, 80% et à 90% donc partout au nord-Kivu, ce qui est d’un état de lieu, il existe un rapport scientifique qui démontre que la corruption existe bel et bien au Nord-Kivu, comprennent qu’il existe par exemple la corruption dans des milieux universitaires, dans les transactions fiscales, mais aussi dans le payement de différentes taxes destinées à la province, aux trésors publics, c’est dans le processus de perception des impôts qu’on trouve surtout les actes des corruptions. Et la loi sur la corruption a été intelligente par ce qu’elle érige certains comportements des personnes en corruption” a déclaré Rostand Ka, auteur principal de l’office pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption au Nord-Kivu.

Cette enquête a été réalisée dans le but d’apprécier le niveau qualitative menée auprès de la population pour cerner et analyser le problème de la corruption par tous en province et ses environs.

“La matérialisation des projets de sensibilisation, prévention anti-corruption est enfin alertée par nos agents de services publics et la population est appelée au chargement de ses comportements, cela va nous permettre de renforcer les projets des capacités des agents surtout ceux de l’office pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption  pour les investigations de lutter contre la corruption dans notre province du Nord-Kivu”, a-t-il indiqué. 

Signalons que ces échanges de sensibilisation ont eu lieu à l’hôtel Uhusi de la ville Goma en présence de la vice gouverneur, quelques députés provinciaux, des ministres provinciaux, premier président de la cour d’appel en province, le procureur près de TGI/Goma et des représentants des chefs de bureau de la MONUSCO au Nord-Kivu avec la société civile enfin de lutter contre ce fléau.

Mérite BAHOGWERHE JEAN-PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée