Lomami : Des cadres de la société civile divisés sur les consultations lancées par le gouverneur Lubamba à Kabinda

Publicité sponsorisée

Lomami : Des cadres de la société civile divisés

Des structures issues de la société civile de la province de Lomami sont divisées par rapport aux consultations des forces vives lancées par le gouverneur Sylvain Lubamba Mayombo, le week-end dernier à Kabinda.

À en croire une source qui s’est confiée ce lundi 03 août 2020 à L’INTERVIEW.CD sous couvert d’anonymat, tout serait parti de la remise de l’enveloppe de transport aux participants par le gouverneur de province.

“Samedi le gouverneur a débuté les consultations sociales avec les sociétés civiles dans la salle des réunions du centre des jeunes de Kabinda. Deux points ont été inscrits à l’ordre du jour notamment la demande de pardon et comment sortir de la crise politique en province. 8 sur 12 mouvements et associations ont dit haut et fort que la solution reste le départ immédiat du gouvernement provincial. 1 200 000 FC a été donné comme transport à la fin par le gouverneur en raison de 100 000FC par structure. 8 structures ont refusé et 4 ont pris et seront suspendues ce lundi soir comme sociétés civiles “, précise un haut cadre de la société civile ayant pris part à cette activité.

Il sied de signaler que le le gouverneur de la province de Lomami Sylvain Lubamba Mayombo a lancé le samedi 1er août dernier à Kabinda les consultations des structures de la société civile pour trouver solution à la crise politique qui secoue son entité depuis quelques jours.

Daniel Ilunga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée