Lomami/Covid-19 : Les membres du comité provincial multisectoriel de la riposte dans le viseur de la justice pour un présumé détournement des fonds




justice rdc lomami

Le Parquet près la Cour d’Appel de Lomami a procédé ce lundi 6 juillet à l’ouverture des enquêtes de la gestion des fonds alloués au comité provincial multisectoriel de riposte contre la pandémie dans la province de Lomami.

Le Parquet avait auditionné dans l’avant midi de ce lundi dernier, Jean Claude Lubamba et Nathan Ilunga Numbi respectivement députés provinciaux, élu dans les circonscriptions électorales de Mwene-Ditu et de Kabinda.

“Nous nous sommes inscrits dans la logique le peuple d’abord en défendant intégralement l’intérêt de notre base respective. Nous avons suffisament éclairé la lanterne du procureur sur les différents frais alloués à la lutte contre la pandémie à coronavirus dans notre province. Il ressort du rapport de la commission spéciale et temporaire chargée de suivi de la gestion du comité provincial multisectoriel que 14 millions de francs congolais se sont volatilisés dans la nature sans justification des dépenses”, a déclaré le député provincial de l’UDPS, Jean-Claude Lubamba Mutombo.

Il faut signaler que le président de l’Assemblée provinciale de Lomami Valdo Tshibangu Muakas a été entendu par le même parquet samedi 04 juillet dernier.

La commission spéciale et temporaire constituée des députés, qui font le suivi des moyens matériels, financiers et médicamenteux consacrés à la riposte contre la Covid-19 avait dans son rapport défendu en plénière, dénoncé une gestion de plus 15.000 dollars américains, don de PROSANI et plus de 21.000.000 francs congolais déboursés par le Gouvernement provincial.

“Il y a des bons de sortie qui existent mais sans numéro et l’inexistence des pièces justificatives des fonds alloués aux transports des matériels médicaux”, avait dénoncé le député Mputu Ebondo Hubert.

Daniel Ilunga/L’INTERVIEW.CD