Levée des sanctions UE: Pour le FCC les sanctions prises à l’encontre de ses cadres étaient arbitraires




front commun pour le congo FCC

Dans une déclaration publiée lundi 09 décembre 2019, au sujet de la levée des sanctions européennes contre Lambert Mende et Roger Kibelisa, le front commun pour le Congo a annoncé que ces sanctions étaient arbitraires.

“Le FCC a toujours soutenu que les sanctions prises à l’encontre de ses cadres étaient arbitraires et basées essentiellement sur des motivations politiques et donc contraires au droit international.
Pour preuve , il n’y a pas pire, comme auteurs d’entraves au processus électoral. Ceux qui ont incité publiquement à la violence et appelé à détruire le matériel électoral ( MAV), courent les rues et sont régulièrement reçus par les dirigeants de l’UE”, peut-on lire dans ce communiqué signé par le coordinateur du FCC, Néhémie Mwilanya.

Et d’ajouter : “À la lumière des engagements tenus par le Président hon Joseph Kabila et les siens, devant le peuple congolais, en termes de prouesses démocratiques et de stabilité politique et économique couronnées par la toute première alternance pacifique du pouvoir, la page des sanctions…”

À cet effet, le FCC attend plus d’engagement de la part de l’Union européenne et salue au même moment le premier pas de l’UE

“Le FCC attend plus d’engagements, au-delà de ces faibles premiers pas qui, sans nul doute, vont dans la bonne direction”, Conclut-il.

Roberto Tshahe