Kinshasa : Ngobila refuse la marche pacifique de Lamuka prévue le 15 septembre

Publicité sponsorisée

Marche Lamuka

Dans une correspondance dont une copie est parvenue ce vendredi 10 septembre à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila a accusé réception de la lettre de Lamuka concernant leur marche pacifique prévue le 15 septembre mais refuse de prendre acte de cette activité.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a notifié que cette marche pour dire “non à la CENI politisée”, ” non au glissement du calendrier électoral” et “non à la fraude électorale” n’est pas autorisée parce qu’elle risque d’être une occasion de contamination massive de la Covid-19.

“A ce propos, tout en louant le mérite de votre démarche, je ne saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des instructions de l’autorité suprême ainsi que les restrictions édictées par l’organisation mondiale de la santé, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la Covid-19”, lit-on dans cette correspondance.

Sur ce, il invite le commissaire provincial de la Police nationale congolaise et les bourgmestres des communes concernées de veiller à l’exécution de ladite décision.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée