Kinshasa: le Parti Congo En Avant met le FCC en garde après la permutation des bourgmestres




Parti Congo En Avant

Les réactions continuent de tombées, après l’arrêté signé par le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, qui a nommé et permuté des bourgmestres dans les 24 communes.

Dans un entretien accordé à LINTERVIEW.CD ce dimanche 18 août 2019, Médard Kankolongo, président national du Congo En Avant (C.E.V), met le Front Commun pour le Congo (FCC), en garde

“Je crois qu’avec cette nomination des bourgmestres, nos amis du FCC viennent encore énerver notre peuple et je pense que c’est une provocation de trop.” a-t-il tonné


De pied ferme, le C.E.V demande au CACH de faire revenir son partenaire à la raison

“Nous demandons aux amis du CACH de demander à leur partenaire de revenir à l’ordre car il ne peut pas défier tout un peuple avoir détruit la territoriale et pillé la République, ils viennent encore de poser des actes en violation grave de la constitution” conclut-il.

Roberto Tshahe