Kasaï Oriental : bientôt trois mois les députés ne touchent pas leurs primes




Kasaï Oriental les députés ne touchent pas leurs primes

Bientôt trois mois que les élus de la province du Kasaï Oriental ne touchent pas à leurs primes de la part du gouvernement provincial. Ce, suite aux relations devenues tumultueuses entre les deux institutions provinciales.

Apart les émoluments que les députés provinciaux reçoivent auprès du gouvernement central, il est prévu une prime que chaque gouvernement provincial doit remettre aux députés provinciaux.

Au Kasaï de l’Est, la situation est tout à fait contraire, car deux mois déjà se sont écroulés que les élus provinciaux ne touchent pas à leurs dû.

Les véritables raisons de cette situation ne sont pas élucidées quand bien même les députés font savoir que les relations ne sont pas au beau fixe entre l’exécutif provincial et l’organe délibérant.

Certains députés ont fait voir que si l’exécutif pense les intimider en bloquant leurs primes, cela est une bataille perdue d’avance.

Il y a peut que l’Assemblée provinciale du Kasaï oriental a destitué le ministre provincial de l’économie et faisant une mise en garde au gouverneur Jean Maweja Muteba pour sa gestion de la province qui ne répond pas aux attentes de la population.

Quant à ce, le président du groupe parlementaire UDPS au Kasaï oriental, Alidor Numbi Wa Kapuya avait souligné que le pouvoir du contrôle de l’exécutif provincial a été « confisqué à l’Assemblée provinciale par la hiérarchie du parti ».

Depuis lors, les relations ne sont harmonieuses entre les deux institutions.

Par dessus ça, il fait déjà six mois que ces députés provinciaux ne touchent pas à leurs émoluments , situation qui frappe aussi leurs collègues d’autres provinces.

C’est pour ça que les présidents des assemblées provinciales ont conjointement signé un document demandant l’implication du premier ministre pour le décaissement de leurs émoluments par le ministre national des finances.

Olivier Diangu Wa cimanga