Kasaï Central/Lutte anti-erosive: La Société civile du peuple dénonce un présumé détournement de 10 mille dollars

Publicité sponsorisée

ovd kasai

Il y a de cela 3 jours que l’Office de Voiries et Drainages (OVD) a arrêté les travaux qu’il avait amorcé pour endiguer le ravin qui menace la principale route qui relie le centre ville de Kananga à l’aéroport national, à la hauteur de la gare SNCC.

Selon nos sources, l’OVD s’est ainsi décidé par manque des moyens pouvant permettre la poursuite de ces travaux débutés avec l’argent issu de la contribution de différents partenaires.

Intervenant sur une chaîne locale ce dimanche 17 mai, le président de la société civile du peuple a indiqué avoir eu des informations auprès de la direction générale de la Regideso que cette société aurait versé une somme de 10.000 dollars américains à la comptabilité de la province du Kasaï Central, afin de permettre à l’OVD de continuer sans peine son intervention sur le site où les travaux de lutte contre la progression de ce ravin s’effectuent.

“Nous exigeons la reprise des travaux qui sont arrêtés au motif qu’il n’y a pas de moyens. Les 10.000 dollars de la Regideso versés le mardi dernier semblent être orientés à autre chose, or c’était destiné aux travaux. Nous ne sommes pas contents de ça, que les travaux reprennent”, a déclaré Emmanuel Iza Kabukapu, président de la société civile du peuple au Kasaï Central.

Pour lui, le gouverneur de la province doit s’impliquer pour que cet argent décaissé par la Regideso retrouve sa destination initiale.

Notons que les dernières pluies qui se sont abattues sur la ville de Kananga avaient énormément favorisé la progression du ravin qui se trouve à quelques mètres de la direction région nord de la société nationale de chemin de fer.

La SNCC, la Monusco, la mairie de Kananga ainsi que le gouvernement provincial du Kasaï Central avaient cotisé pour permettre à l’OVD d’entamer les travaux de lutte, qui sont aux arrêts depuis le jeudi dernier.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée