Kasaï Central: Les autorités traditionnelles et les jeunes s’approprient la culture Luba




l'Organisation non Gouvernementale Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï "FMMDK

Au terme d’un forum de trois jours tenu du 26 au 28 mai, dans la salle Ceica au centre ville de Kananga, les autorités traditionnelles et les jeunes du Kasaï Central se sont convenus de s’approprier des valeurs qui tendent à rendre libre les femmes pour le respect de l’égalité à tous égard.

Ces assises ont été organisées par l’Organisation non Gouvernementale Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï “FMMDK” avec l’appui du ministère des affaires étrangères du Pays-Bas, qui a agit par le truchement de l’ONG MUCOP.

Plusieurs sous-thèmes ont été développés par différents intervenants à savoir l’état de lieux de la situation de la femme au Kasaï Central par rapport à l’application de la résolution 1325 dans cette province. Un atelier axé sur les normes culturelles luba et leurs impacts sur le genre et la mise en œuvre de la résolution 1325.

Nathalie Kambala Luse, secrétaire exécutive de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï qui a organisé ce forum s’est réjouit du déroulement de l’activité, tout en plaidant pour la mise en pratique de toutes les connaissances acquises au cours de ce forum afin de décourager les coutumes rétrogrades qui fragilisent la bonne évolution de la femme au Kasaï Central.

Dans le camp de participants, les matières apprises leur ont permis de sensibiliser les communautés sur ce qui doit être réalisé pour mettre en pratique la résolution 1325.

Notons que la secrétaire exécutive de FMMDK a promis d’intensifier des formations en ce sens afin d’éradiquer définitivement les coutumes rétrogrades dans la province du Kasaï Central aux jours à venir.

Pierre Love MUKENDI/L’ INTERVIEW.CD