JI de la jeunesse : les jeunes appelés à passer à l’action pour la paix et le développement

Le forum régional des jeunes dans la sous région de grands lacs

Le forum régional des jeunes dans la sous région de grands lacs, SIMAMA GL, appelle les jeunes à se désolidariser des groupes armés et à œuvrer pour la paix, le développement et l’émergence de leurs pays respectifs.

Cet appel a été lancé par le coordonnateur de cette organisation des jeunes, Samuel Matabaro à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la jeunesse ce 12 aout 2020.

Il explique que depuis plusieurs années, la jeunesse de la région est victime de guerres en répétition, dues à l’activisme des groupes armés notamment dans l’Est de la RDC.

Malheureusement, ajoute-t-il, des politiciens malveillants et des leaders malintentionnés profitent de cette situation désastreuse pour «manipuler et utiliser» les jeunes, paralysés par le chômage, la pauvreté et une misère incommensurables.

Samuel Matabaro indique que l’heure est arrivée pour rompre avec ces anciennes méthodes, pour le développement de la région, et pour ce, ils invitent les jeunes à agir, car l’avenir ne se prépare pas demain, plutôt aujourd’hui.

«Dans notre contexte, la jeunesse a été victime d’instrumentalisation, manipulation. Nous appelons une fois de plus les jeunes, les leaders d’opinion et les acteurs sociaux à travailler ensemble pour le bien de nos pays respectifs. Il y a des personnes malintentionnées qui profite de la misère, de la pauvreté des jeunes et les utilisent pour leurs intérêts égoïstes, à ça c’est inacceptable. Nous ne devons pas resté plaintifs. En cette journée, nous appelons tous les jeunes sans exception à travailler pour développement, l’émergence et la prospérité des pays membres de la Région», explique Samuel Matabaro

En cette journée internationale de la jeunesse 2020, les Nations Unies ont choisies comme thème «L’engagement des jeunes pour une action mondiale» afin de mettre en évidence la manière dont l’engagement des jeunes au niveau local, national et mondial enrichit les institutions et les processus nationaux et multilatéraux. Ce thème vise aussi à tirer des leçons sur l’amélioration de leur représentation et leur engagement dans la politique institutionnelle formelle.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD