Ituri : MSF suspend temporairement ses activités à Bambu après l’attaque de son convoi

Publicité sponsorisée

MSF tigré Tuée
Le drapeau MSF qui flotte au Soudan à Gogiral © Isabel Corthier/MSF. Soudan du Sud, 2013

Après l’attaque d’une équipe de Médecins Sans Frontières (MSF) composée de 5 personnes qui se rendait dans la zone de santé de Bambu pour assister des populations isolées, il s’est décidé de suspendre temporairement les activités dans cette zone.

« Nous sommes choqués par cette nouvelle et alarmés de cette dynamique qui sévit dans la province. C’est le deuxième incident grave de cette nature qui intervient en quelques mois dans cette zone, et cette fois-ci directement à l’encontre d’un véhicule clairement identifié comme médical et humanitaire », a dit Frédéric Lai Manantsoa, chef de mission de Médecins Sans Frontières en Ituri.

Rappelons que lors de l’attaque de ce véhicule par des hommes armés non identifiés survenue le jeudi 28 octobre dernier, il y a eu deux blessés qui sont jusqu’à ce jour pris en charge dans une structure sanitaire.

Soulignons que MSF appuie 3 hôpitaux généraux, 12 centres de santé, 3 postes de santé et 32 sites de soins communautaires dans les zones de santé de Drodro, Nizi et Angumu.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée