Ituri/Mambasa : un militaire se tue à Lukaya après avoir semé la terreur par des crépitements

Un militaire des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) s’est donné la mort la journée de ce vendredi 18 septembre à Lukaya, dans le territoire de Mambasa, en province de l’Ituri.

En effet, ce soldat a d’abord tiré beaucoup de coups des balles en l’air, ce qui a créé une panique et une terreur au sein de la population, ensuite, il s’est tourné le canon.

Selon Kasereka Sibamwenda Gilbert, coordonnateur de la convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) antenne de Mambasa, compagnons d’armes voulaient mettre la main sur ce militaire pour avoir troublé l’ordre public.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD