Goma : Les jeunes de Lamuka annoncent la reprise des actions de la rue contre le meurtre de leur militant depuis un an




Les jeunes de Lamuka à goma

La coordination de la jeunesse Lamuka Nord-Kivu s’indigne de voir qu’une année jour pour jour après le meurtre de leur camarade militant de lutte, Defao Kamala assassiné dans la manifestation pacifique organisée le 30 juin 2019.

“Les enquêtes n’ont jamais commencé pour dénicher les responsables du meurtre “, précise Robert Ziwabaza, coordonnateur provincial de la jeunesse Lamuka.

Dans la déclaration faite à la presse ce mardi 30 juin 2020 à Goma chef-lieu du Nord-Kivu, ces derniers ont exigé les enquêtes pour dénicher les responsables du meurtre.

“Nous sommes tout simplement révolter de voir que personne n’a jamais été arrêté pour ce meurtre, pourtant les responsables sont connus, l’unité qui a réprimé à balle réelle la manifestation est bien identifiée, son commandant aussi “, ajoutent-ils.

Ces jeunes disent également vouloir annoncer la reprise des actions de la rue si une fois rien ne fait pour rendre justice à leur feu camarade.

“Nous profitons de ce triste anniversaire pour soutenir l’appel du présidium de Lamuka à tous les congolais de se préparer à barrer la route aux ennemis du peuple congolais qui veulent profiter de cette période de l’État d’urgence sanitaire afin de passer lois anticonstitutionnelles mais aussi vouloir encore une fois imposé au peuple congolais un président de la CENI sous ordre du FCC “, a-t-il renchérit

Les jeunes de Lamuka exigent au nom de la sacralité de la vie humaine que l’auditorat du Nord-Kivu relance les enquêtes afin que les auteurs directs et indirects de ces meurtres soient arrêtés, jugés et punis par la justice.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD