État de siège : 128 civils tués en un mois “dans deux territoires seulement”, s’inquiète un député

Publicité sponsorisée

massacre beni adf
Photo AFP.

Au moins cent vingt-huit civils ont été tués par les présumés rebelles ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF) dans deux territoires notamment Beni (Nord-Kivu) et Irumu (Ituri).

C’est au cours du mois d’août dernier que ces citoyens ont été abattus dans ces entités en état de siège, s’inquiète le député provincial Alain Siwako.

Cet élu du territoire de Beni a fait un message ce mercredi 01 septembre dans lequel il fait un total de 462 morts depuis l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Selon lui, les entités les plus visées sont Beni ville et territoire, au Nord-Kivu et les territoires de Mambasa et d’Irumu en Ituri.

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée