Désignation d’un juge constitutionnel : Les noms de deux candidats retenus seront envoyés à Félix Tshisekedi pour trancher

Publicité sponsorisée

Félix Tshisekedi discours à la nation

Au cours du congrès tenu vendredi 27 mai dernier, les deux chambres du parlement n’ont pas pu avoir un consensus afin de désigner un juge constitutionnel.

En outre, il a été décidé que les noms de ces deux candidats retenus vont être envoyés au chef de l’État, Félix Tshisekedi pour qu’il puisse trancher.

Ces deux candidats, Dieudonné Mandza et Louis Mbonga tous deux sénateurs, n’ont pas voulu désister pour l’autre.

Notons que les députés nationaux et sénateurs du FCC n’avaient pas pris part à ce congrès qui avait pour objectif de désigner le successeur du juge Polycarpe Mongulu, récemment décédé.

 

Rédaction de L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée