Décès de Sindika Dokolo : Claudel Lubaya, Vidiye Tshimanga et Michée Mulumba lui rendent hommage

Sindika Dokolo

Après l’annonce de la disparition de l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo, suite d’une plongée sous marine jeudi 29 octobre dernier à Dubaï, plusieurs personnalités congolais lui ont rendu hommage.

Pour le député national Claudel Lubaya, la mort de Sindika Dokolo est une immense perte pour le pays.

“Ta vigueur, ta combattivité et ton engagement pour un Congo juste, vont nous manquer définitivement. Tu incarnais une certaine idée de la liberté. Ta mort est une immense perte pour le pays. Pensées à Isabel Do Santos, à la famille et aux proches”, indique l’élu de Kananga.

Pour sa part, Vidiye Tshimanga conseiller stratégique du président de la République, estime que la vie ne tient qu’à un fil donc il faut pas passer à côté de l’essentiel.

“La vie ne tient qu’à un fil. Ne passons pas à côté de l’essentiel. Triste nouvelle que la perte de ce père, ce mari, ce fils, ce frère, cet ami, ce partenaire, ce modèle, cet adversaire…Nous ne sommes que des hommes. Va en paix Sindika Dokolo”, déclare t-il.

A en croire l’assistant personnel de Félix Tshisekedi Michée Mulumba, Sindika Dokolo est parti pour l’éternité suite d’une activité habituelle.

“C’est au cours d’une plongée sous-marine que tu es parti pour l’éternité. Une activité habituelle qui t’a arraché de ton combat, de tes proches…Repose en paix, cher Sindika Dokolo”, ajoute Michée.

Il sied de préciser que Sindika Dokolo est décédé à l’âge de 48 ans, laissant derrière lui une veuve et des enfants. Il fut le fils de l’ancien homme d’affaires et commerçant Augustin Dokolo, qui oeuvrait sous le régime Mobutu.

Sindika Dokolo fut le président du mouvement citoyen, Les Congolais débout et cela lui avait coûté l’exil sous le règne de Joseph Kabila avant de regagner au pays sous l’ère de Félix Tshisekedi.

D’jessy M’boma B/L’INTERVIEW.CD