Coronavirus à Kinshasa : pour non respect des mesures prises, le général S. Kasongo décide de punir sévèrement tous les chauffeurs de taxis




pour non respect des mesures prises, le général S. Kasongo décide de punir sévèrement tous les chauffeurs de taxis

C’est depuis le vendredi 20 mars dernier que le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait pris des mesures restrictives pour éviter la propagation de Coronavirus dans la ville de Kinshasa, avant de rajouter d’autres mesures le mardi 24 mars, en isolant la ville de Kinshasa des autres provinces du pays.

Par ailleurs, pour faire appliquer les mesures prises par le chef de l’État, le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila en concomité avec l’inspecteur provincial de la police nationale, le général Sylvano Kasongo a décidé de réduire le nombre des passagers dans le taxis, transco, et tant d’autres véhicules en transport en commun.

Lire aussi

RDC – Coronavirus : l’ASADHO demande à Félix Tshisekedi de réduire les salaires de tous les officiels pour réserver un budget conséquent contre l’épidémie

Par contre certains conducteurs des transports en commun ne respectent pas les mesures prises par les autorités.

À cet effet, le général Sylvano Kasongo a décidé de chicotter tous les chauffeurs qui ne respecteront pas les mesures prises surtout dans leur secteur, en transport un nombre restreint des passagers.

Roberto Tshahe