Chantier de saut- mouton à Kinshasa : des interrogations

Publicité sponsorisée

saut mouton kinshasa rdc

Le projet de construction de saut- mouton que le Chef de l’Etat avait initié pour désengorger la ville de Kinshasa serait-il renvoyé aux calendes grecques ?

C’est la question que l’opinion se pose au regard du message que Kasongo Mwema vient de lancer dans son tweet d’hier ou il annonce le démantèlement de toutes les tôles bleues érigées sur différentes artères de Kinshasa si rien n’est fait. Et les régies des travaux devront passer à la caisse, rembourser de l’argent perçu.

Le tweet du Porte-parole du Président de la République suscite beaucoup d’interrogations. Et on se demande si le Chef de l’Etat voudrait par cet acte pousser les entreprises de construction ayant gagné ce marché, à se mettre au travail, ou il voudrait tout simplement aider les automobilistes à se libérer des embouteillages crées par la présence des tôles bleues parsemées à travers certaines grandes routes de Kinshasa et principalement sur les boulevards Lumumba  et du 30 juin ?

Une préoccupation à laquelle on  ne saurait répondre avec précision.

Maintenant la question, pourquoi les entreprises sélectionnées pour cette fin, traînent- elles les pieds jusqu’à ce jour ? Qu’est ce qui les empêche à actionner leurs chantiers ?   

Et pourquoi ce réveil tardif de la Présidence de la République ?

L’opinion pourra, nous le croyons, être éclairée dans les heures et semaines qui suivent.

JPS 

Publicité sponsorisée