Bukavu – nouvel an : L’UDPS a remis des vivres aux veuves et orphelins dont les haricots et du riz

Publicité sponsorisée

udps sud kivu

L’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) fédération de Bukavu a rendu visite ce mardi 31 décembre 2019 aux enfants orphelins et les veuves encadrés dans le centre de récupération des orphelins et femmes victimes de la guerre CROFEM en sigle, situé dans la commune de Bagira à Bukavu chef-lieu du Sud-Kivu.

Selon la présidente fédérale de l’UDPS/Bukavu et conseillère du chef de l’Etat en matière de la culture et arts, Josée Emina qui conduisait la délégation a indiqué que cette visite vise à fêter la nouvel an avec les veuves et orphelins, afin qu’ils se sentent considérés dans la communauté et commencés la nouvelle année en bénédiction.

Elle ajoute que cet acte s’inscrit dans le cadre de l’appel que le couple présidentiel a adressé à l’occasion des festivités de noël et de nouvel an, aux congolais qui ont des moyens de fêter avec les orphelins, les personnes de 3ème âge et les personnes démunies.

Le visionnaire du centre CROFEM, pasteur Jérémie Barankabaga Ciza a profité de l’occasion pour présenter les difficultés auxquelles il fait face dans l’encadrement des orphelins, des veuves et des filles mères.

Il souligne que son centre encadre en ces jours 250 veuves et 63 orphelins dont 17 sont permanents dans ledit centre.

Pour lui, la vocation et la volonté de les encadrer sont là mais les problèmes restent au niveau financier et des moyens logistiques.

Pour ce faire, il a demandé à la conseillère du chef de l’Etat de plaider en leur faveur.

Choquée par les conditions de vies dans lesquelles ses enfants vivent, Josée EMINA a promis d’amener ces problèmes auprès de la première dame Denise NYAKERU, qui est devenue  orpheline  à 9 mois de sa naissance .

” En ma qualité de mère de famille, j’ai toujours été compatissante en vers les orphelins et en vers les veuves. Je veux faire un plaidoyer pour ces enfants. J’irai voir la première dame sincèrement pour ces enfants par ce que ça fait trop mal les conditions dans lesquelles ils vivent. On a suivi la première dame, elle a dit qu’elle était orpheline dès l’âge de 9 mois. J’irai la voir pour la cause de ces enfants, voir si elle peut faire quelque chose en leurs faveur “, a-t-elle dit.

Le pasteur Bahizire Byamungu cadre de l’UDPS/Bukavu qui faisait partie de la délégation a appelé la population de continuer à soutenir les actions du chef de l’Etat et de son parti qui prône le bien-être social pour chaque congolais.

Des vivres composés des haricots, huiles, des sacs de riz, de la farine, du sel, des pains et des jus leurs ont été remis.

Pascal D. NGABOYEKA

Publicité sponsorisée