Bukavu : les conducteurs des taxis demandent au maire de revoir jusqu’à 1000fc le prix de transport par course

Publicité sponsorisée

taximans bukavu

Les conducteurs des taxis communément appelés «taximans» dans la ville de Bukavu, demandent au maire de revoir son arrêté fixant le prix de transport en commun dans la ville.

Ces derniers l’ont exprimé ce mercredi 24 novembre, lors d’une série des caravanes organisés sur plusieurs artères de la ville, suivi d’un rassemblement à la mairie de Bukavu.

Ils motivent cette action par le fait que ça fait des années que le prix du transport en commun sur les routes principales est resté standard soit cinq cent (500) francs congolais par client, alors que le taux de dollars et le prix du carburant n’ont cessé de monter à la hausse.

Les concernés veulent voir cette somme passée à mille francs (1000) Fc. Ils demandent au maire de la ville de trouver une solution à ce problème.

«Nous reclamons qu’on puisse hausser le prix du transport à 1000fc pour le taxi afin de nous permettre de bien faire notre travail. Car c’est le seul travail qui nous permet de nourrir nos enfants. Et de fois avec cette somme, on se retrouve bloqués quelque part puisque nous sommes toujours censés acheter du carburant. Le prix du carburant est revu à la hausse mais celui de transport est resté intact, à mon avis, c’est discriminatoire. Ça doit cesser», déclare un des conducteurs.

Il sied de noter qu’une course dans un taxi sur les principaux artères au centre-ville coûte cinq cents (500) francs.

 

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée