Actualité et Infos Politique de la RDC | CD Congo

Beni : un officier du groupe Maï-Maï UPLC tourne le dos au processus de reddition volontaire (Communiqué)

Dans un communiqué rendu public vendredi 20 novembre dernier, le haut commandement du mouvement Union des Patriotes pour la Libération du Congo (UPLC) basé à Kalunguta a tenu à informer l’opinion locale de la région de Beni et nationale que l’un de ses anciens officiers du nom de Jean Marie Kakule Liso a fait défection et n’engage plus jamais ce groupe armé en processus de reddition volontaire.

A en croire le communiqué dont une copie est parvenue ce samedi 21 novembre à l’INTERVIEW.CD, cet ancien élément UPLC qui était parmi les négociateurs de l’accord signé entre UPLC et les FARDC dans le cadre du retour de la paix dans le Grand Nord Kivu a décidé de se désolidariser du mouvement pour ses intérêts personnels contraires à la vision du mouvement qui s’est décidé d’accompagner les FARDC dans la recherche de la paix à Beni se fait actuellement passer comme étant général et prétend être à la tête d’environ 12 groupes Mai-Mai, «une prétention qu’il utilise pour se faire de l’argent».

L’Union des Patriotes pour la Libération du Congo (UPLC) appelle toutes les autorités militaires, policières et civiles à la vigilance et précise que le nommé Jean Marie Liso n’engage plus ce mouvement depuis quelques semaines, quiconque traitera avec lui avec espoir d’avoir à faire à l’UPLC doit lui même assumer les conséquences.

Dans ce même communiqué, ce groupe armé réitère sa ferme volonté à quitter la brousse afin d’accompagner le Chef de l’État à la pacification de l’Est de la République Démocratique du Congo.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Exit mobile version