Beni : le procès contre les présumés ADF programmé pour ce lundi reporté sine die après l’évasion de plusieurs prévenus à Kangbayi

Pourtant programmé pour ce lundi 26 octobre en ville de Beni au Nord-Kivu, le début du procès contre les présumés rebelles ADF est renvoyé pour une date ultérieure.

Un avocat qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat et devrait intervenir dans ce procès révèle que ce report serait dû à la récente attaque de la prison de Kangbayi ayant occasionné l’évasion de plus de 1000 détenus dont la plupart sont accusés dans ce dossier.

Notre source indique que l’officier du ministère public devrait d’abord enquêter sur ceux qui se sont évadés de la prison avant de fixer une autre date pour l’ouverture du procès.

La rédaction de l’INTERVIEW.CD n’ a pas pu joindre le colonel magistrat Kumbu Ngoma, substitut de l’auditeur supérieur près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu qui gère ces dossiers.

Rappelons qu’il s’agit de la deuxième phase du procès contre les présumés ADF organisé à Beni, après la première phase où des centaines des prévenus avaient été condamnés à de lourdes peines par la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD